N’en déplaise aux déclinistes, aux esprits chagrins, voire aux contempteurs de la France, certains continuent à imaginer, concevoir les produits du futur qui vont révolutionner l’industrie. Dans le domaine des déplacements, Christian Menard a breveté un frein pour les autos, camions, avions, etc. dont la principale caractéristique est de réduire considérablement la pollution. Cette année, BMW a invité l’inventeur au salon de l’automobile de Paris de 2016.

Fiape Brake and Security propose un nouveau type de frein écologique. Source BMW : http://www.bmw-techdate.fr/startup/fiape-brake-and-security/
Fiape Brake and Security propose un nouveau type de frein écologique. Source BMW : http://www.bmw-techdate.fr/startup/fiape-brake-and-security/

Produire un million de freins « non polluants » fin 2017 est le pari de cet ingénieur de Villennes (Yvelines) qui a inventé et déposé le brevet de ce frein très innovant : le FICAPE pour « Frein Intégral Collecteur Anti-poussières et Écologique ». Selon l’inventeur yvelinois, ce frein est doté d’un dispositif de « ventilation à l’intérieur du confinement du frein et, par ce biais, il propulse des poussières grâce à un dispositif de friction vers un réceptacle qui filtre et conserve les particules » dans un sac rechargeable. Deux brevets déposés à l’INPI protègent l’invention de la société « Fiape brake and security ». Il faut savoir que les produits toxiques présents dans les équipements des voitures et des camions sont particulièrement nocifs, il s’agit du cadmium, du cuivre, du nickel, du manganèse, du plomb…

Le freinage à l’origine de 20 % des particules fines

Selon les statistiques de santé publique française et dans les pays développés, les freins sont responsables de 20 % de la pollution par particules fines. On estime à 48 000 morts prématurées dues à la pollution en milieu urbain et la Région Île-de-France affiche le triste nombre de 1700 morts prématurées par an.

Il faut donc réduire l’impact du diesel mais aussi des autres sources de pollution comme les freins, quel que soit le type de moyen de locomotion (électrique, hybride, essence…). La question est si sérieuse que plusieurs états des Etats-Unis ont déjà l’intention d’interdire certains composants des freins ! D’où le défi technologique, industriel et financier de ce dossier. Christian Ménard, ingénieur des Arts & Métiers, ancien de Thomson et brillant inventeur de l’allumage électronique dans les années 70, est un habitué de ce type de défis. A la retraite, il continue à réfléchir à l’avenir du déplacement urbain.
Peugeot, Safran et Airbus sont des entreprises qui connaissent la réputation de cet ingénieur affable et déterminé. « En expérimentant sur les freins carbone des avions, explique-t-il, j’ai commencé à réfléchir à un dispositif conçu pour endiguer la pollution » propre à l’usage des freins. Le brevet numéro 1402461 est « la solution » dont le marché a besoin pour résoudre le problème des émissions de poussières toxiques lors de l’usage des freins.

la question du financement

Sur le chemin de croix qu’est la mise en oeuvre de cette innovation, il a rencontré des Français, des Canadiens et des Chinois, pour arriver à l’industrialisation de ces freins. La phase de recherche et développement (R&D) a pris environ un an tandis que les essais (prototypes et simulations) se sont étalés sur six mois. Mais l’obstacle restait le financement. M. Menard a été en contact avec des Canadiens pour la R&D ; ceux-ci étaient prêts à finaliser les négociations pour une production industrielle en France (au Mans), mais un des acteurs qui ne voulait pas « déterminer un prix de sortie » d’une paire de freins en phase industrielle a fait capoter le projet en France. Voilà une illustration navrante de la désindustrialisation du pays, laquelle s’amplifie depuis les années 2000 !

La solution chinoise

Cinq millions de dollars ont été dépensés en R&D et le temps pressait pour trouver une solution afin de produire en masse ces freins. Une des ramifications de ce projet est incarnée par une société québécoise, Astéria-Performance Inc. dont Christain Menard est l’un des trois associés. Ils ont décidé de s’allier avec des entreprises chinoises : la fabrication d’environ 20 millions de freins est envisagée dans vingt ans, soit « un million fin 2017« . Deux compagnies chinoises, Lu Xing du Hebein et Shengmao Xuzhou, ont mis trente millions de dollars sur la table afin d’établir un partenariat classique. En même temps, les autorités chinoises ont homologué le système de freinage de M. Menard. Pour les Chinois, il est impératif d’intégrer ce système de freinage de haute performance notamment pour les poids lourds, en les produisant industriellement. Toutes sortes d’applications sont possibles et envisageables. Les trois partenaires tablent sur une production annuelle d’un million deux cent mille freins par an ! La récompense pour notre inventeur qui pourrait profiter largement de son brevet.

Le Goût de transmettre
son savoir-faire

Cependant, Christain Menard ne fait pas cela uniquement pour l’argent. Il aime les défis et surtout il souhaite « transmettre ce goût » pour l’invention et les sciences liées à l’industrie. Il est impliqué dans une formation pour de futurs ingénieurs à l’Université de Cergy-Pontoise. Il donne des conférences (sans être payé) pour raconter ses prouesses et certains de ses échecs. Surtout, il veut démontrer que tout est, à nouveau, possible en France si l’on se met au travail sérieusement. Actuellement, il sous-traite ses fabrications à des sociétés de mécanique industrielle à Gargenville, à Villette (78) et à Cholet.

En rencontrant Christian Menard, l’ingénieur villennois, on se rend compte que la France a des ressorts parfois cachés qui méritent un peu de lumière. Certes, rien n’est facile car la France dispose des ingénieurs (et donc des idées), « mais pas de pognon » ! Pour cela il faudra chambouler les habitudes du secteur bancaire qui semble se reposer sur ses lauriers.

FIAPE BRAKE AND SECURITY
fiap-brake@outlook.fr
Coordonnées :
28 AVENUE GEORGES CLEMENCEAU
BP 13
78670 VILLENNES SUR SEINE

Activités :

Etudes et mise en fabrication de freins prototypes et de préséries ainsi que les tests au blanc des dix freins d’exploitation des brevets des freins anti-poussières et de freins activités par des actionneurs électromagnétiques à palette. Développement de freins à récupération de poussières.

ACTUALITÉS
Depuis quelques temps déjà , nos créateurs participaient aux marchés régionaux et événements gustatifs. Mais pas seulement, ces maîtres chocolatiers proposent toujours des ateliers chocolats pour les petites têtes blondes. Les éduquer au goût est leur sacerdoce, et un...
L'activité de l'atelier des Styles au Mesnil-le-Roi, c'est un l'artisanat de qualité, un savoir-faire associé à une convivialité sans faille. Isabelle reste discrète et méconnue sauf par sa clientèle très fidèle : "J'avais obtenu mon CPA de cellière et maroquinerie...
Avec la période des vacances, parents et grands parents, c’est selon, vivent quelques frayeurs lorsque les enfants ou petits enfants disparaissent soudainement de leur champs de vision sur la plage ou dans leur parc d’attraction préféré. Wonlex propose une...

PROCHAINEMENT

DÉCOUVREZ DANS LES ENVIRONS

PRÈS DE CHEZ VOUS

MÉTIERS D’ART A L’HONNEUR

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

L’Axe Seine, cinq départements s’associent pour mieux développer et valoriser

L'avenir nous dira la part de la démarche politique, voire politicienne dans cette initiative lancée par cinq Présidents de Conseils départementaux. Mais faisons leur...

AUTEURS

0 ARTICLES0 COMMENTAIRES
42 ARTICLES0 COMMENTAIRES